Menu

Manifestations

CHASSE AU DAHU

La commune de Pannes recherche des bénévoles et participants pannois pour une animation "Chasse au Dahu" organisée dans le cadre de la "Virade de l’Espoir" de l’AME sur la commune de Pannes le samedi 7 octobre prochain.

Une réunion d’information aura lieu le jeudi 7 septembre 2017 de 19H00 à 20H00 à la mairie de Pannes.

Les voeux 2017 à Pannes

La cérémonie des voeux à Pannes s’est tenue vendredi 13 janvier 2017. Près de 200 personnes étaient présentes à la salle polyvalente pour le discours du Maire suivi par celui du Député Maire de Montargis.

Vous trouverez ci-dessous l’intégralité du discours de Dominique LAURENT.
Jean Pierre DOOR, Député Maire, est ensuite intervenu pour rappeler les enjeux importants de l’intercommulatité pour le Montargois, son souhait étant de créer le Grand Pays Gatinais afin de pouvoir mutualiser les moyens et les compétences comme vont le faire Orléans et Gien.

Discours de Monsieur Dominique LAURENT, Maire

Monsieur le Député Maire
Madame la Conseillère Régionale
Madame, Monsieur les Conseillers Départementaux
Mesdames, Messieurs les Maires
Mesdames, Messieurs les Conseillers Municipaux
Mesdames, Messieurs.

Merci à vous tous d’avoir répondu présents à mon invitation pour cette traditionnelle cérémonie des vœux.
Je me dois toutefois de vous transmettre les excuses de Monsieur Eric DOLIGE, Sénateur, Monsieur Paul LAVILLE, Sous-Préfet, Monsieur Bernard DELAVEAU, Maire de Paucourt, Monsieur Gérard DUPATY, Maire d’Amilly, retenus par d’autres obligations.

Malgré les évènements qui se déroulent au Proche-Orient, malgré les vagues d’attentats survenus en France et dans le monde entier, je me permets de vous adresser, accompagné des membres de mon conseil municipal, mes meilleurs vœux pour l’année 2017. Ces vœux sont remplis d’espérance pour que la sagesse l’emporte et que les conditions de paix dans le monde soient enfin rassemblées.

Je souhaite que 2017 efface durablement les traces des terribles inondations du 31 mai dernier qui ont violemment frappé plus de 130 familles pannoises. Certaines d’entre elles n’ont toujours pas réintégré leur foyer, les travaux de remise en état de leur résidence n’étant pas encore terminés. J’en profite pour saluer la solidarité des pannois qui s’est spontanément mise en place dès le premier jour du drame.
Je félicite à ce sujet les employés communaux aussi bien administratifs que techniques qui n’ont pas ménagé leurs efforts pour venir en aide aux sinistrés.

Heureusement il y a moins triste.
Pour notre commune 2016, comme je vous l’avais annoncé il y a un an, devait être une année riche en amélioration de notre service public. Promesse tenue : elle l’a été.
Tout d’abord, la réorganisation totale des services administratifs permet un accueil du public du lundi après-midi au samedi midi soit 6 jours en respectant une plage horaires d’ouverture au public de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h30. Il en est de même pour l’agence postale communale qui suit les mêmes horaires d’ouverture à peu de choses près.
Tout cela avec seulement 42 agents représentant 36 équivalents temps plein pour assurer tous les services.

Alors un grand merci au personnel administratif qui a accepté très volontairement cette nouvelle organisation qui met fin à un avantage d’une semaine de travail sur quatre jours et demi.

J’ai beau être un fervent partisan et défenseur des intercommunalités, de la mutualisation des moyens humains et matériels, je suis toutefois persuadé que les mairies resteront et pour longtemps encore, le point d’accueil incontournable et indispensable à nos concitoyens. Trop de services, qu’ils soient publics ou privés, ne sont plus assez facilement accessibles aux administrés, notamment en dehors de leurs heures de travail. Malgré les nouvelles technologies qui apportent, et c’est indéniable, une multitude d’avantages, internet ne remplacera jamais le contact humain. Alors efforçons nous de le maintenir coute que coute.
A tous les agents, je rappelle que votre rôle est important, vous ne devrez pas oublier, bien que certaines tendances visent à effacer peu à peu l’échelon communal dans lequel vous exercez, que la proximité que vous avez avec les habitants contribue à faire des agents communaux, les fonctionnaires préférés des français.

Dans le domaine des investissements communaux l’année qui vient de s’écouler aura permis en dehors des travaux de voirie, la réhabilitation totale de l’ancien presbytère offrant à l’école de musique et ses 5 professeurs, ses 37 élèves des conditions de travail et d’apprentissage incomparables avec celles qu’ils avaient connu jusqu’alors dans leurs différents locaux. J’en profite, pour féliciter Monsieur GOT, Président de la société musicale qui a la charge de faire fonctionner cette école à des prix très attractifs après avoir redressé les finances de son association. J’en profite également pour faire un appel à mes collègues maires, dont la commune ne possèderait pas d’école de musique, que notre capacité d’accueil laisse encore quelques possibilités. Je reste à votre disposition chers collègues pour en discuter les conditions.

Un autre investissement a été l’acquisition, rue du Château d’Eau des locaux d’une ancienne menuiserie qui nous permettra de stocker du matériel qui encombre aujourd’hui nos services techniques.

Pour 2017 plusieurs projets importants sont déjà démarrés et font suite aux études lancées l’année dernière.
- Les travaux d’enfouissement des réseaux sur le quartier de la Ronce. La 1ère tranche sera terminée cette année et sera suivie dès que l’Agglomération aura réalisé le réseau d’assainissement d’eaux pluviales.
- La rénovation de l’école Georges Braibant qui sera axée, en dehors des petites mises aux normes de l’accessibilité des handicapés et de la sécurité incendie, sur d’importantes économies d’énergies par la réalisation d’isolation thermique, de traitement de l’air, du remplacement des chaudières vieillissantes.
- Des économies d’énergie également par le démarrage d’un vaste programme de remplacement de l’éclairage public par des luminaires de nouvelles technologies beaucoup moins énergivores.
- Dans le domaine de la sécurité, le réseau de caméra de vidéosurveillance sera non seulement totalement remplacé par du matériel plus moderne et beaucoup plus performant mais aussi étendu à d’autres secteurs non protégés à ce jour.
- Un autre projet fait son chemin. Après avoir réalisé l’acquisition de l’ancienne gare de Pannes qui avait été transformée en musée de l’outil à main, nous envisageons non seulement la rénovation complète des bâtiments mais également son agrandissement étendant sa compétence à tout ce qui touche à l’abeille. La gestion future de ce musée sera confiée à une association présidée par un grand spécialiste en ce domaine, j’ai nommé Patrice SIMON.

- Et puis toujours dans les grands projets qui avancent, celui de l’aménagement du centre bourg qui n’a, entre autres ambitions que celle de maintenir le commerce existant mais aussi d’en créer de nouveaux.
Il n’est pas dans mes habitudes de faire des promesses en l’air mais je pense vous garantir, Monsieur le Président de l’Agglomération, Madame la Conseillère Régionale, Monsieur le Conseiller Départementale que toutes les aides financières que vous nous apporterez, dans quelque domaine qu’il soit, seront employées à bon escient.

Et puis je terminerais en tournant une page importante, non seulement de notre commune mais de nombreuses autres, celles qui ont créé à mes côtés le syndicat ARBORIA qui vient d’être dissous le 1er janvier suite à l’application de la Loi NOTRE.
Beaucoup d’entre vous n’étaient pas là à la création de ce syndicat c’est pourquoi je me permets d’en rappeler l’origine.
Cela remonte au début des années 90 lorsqu’apparaît le projet de construction de l’autoroute Dordives, Cosne-sur-Loire, connu aujourd’hui sous le nom d’A77.

Je ne faisais pas parti des élus qui pensaient que le simple fait de défiler avec des pancartes « non à l’autoroute » pourrait annuler un tel projet. Il me semblait plus judicieux d’essayer d’en tirer un maximum d’avantage tout en minimisant les inconvénients éventuels.
Le diffuseur prévu avec la RN60 sur les communes de Pannes et Villemandeur pour desservir le montargois était la chance à saisir pour développer la petite zone d’activité du Tourneau mise en place par mon prédécesseur.
Jeune maire, fraîchement élu à l’époque, je ne me sentais pas de taille à risquer un tel projet sans l’appui du District montargois. Devant le refus de son président, je me suis tourné avec Daniel POINT, maire de Villemandeur et vers les petites communes alentour afin qu’elles partagent les risques pour ensuite partager le « gâteau » de la taxe professionnelle.

Je veux aujourd’hui remercier tous les maires qui nous ont suivi, Daniel et moi dans cette aventure depuis bientôt 20 ans. Le syndicat regroupait alors 9 communes (Chevillon, Lombreuil, Mormant, Saint-Maurice, Solterre, Villevoques, Vimory, Pannes et Villemandeur) qui petit à petit ont intégré l’Agglomération Montargoise à l’exception de celle de Villevoques. Le syndicat se retrouve alors composé de l’Agglomération montargoise et de Villevoques qui vient également de quitter ARBORIA le 1er janvier. Le périmètre du syndicat étant aujourd’hui entièrement inclus dans le périmètre de l’Agglomération, le syndicat ARBORIA n’a plus lieu d’être et est tout simplement absorbé par l’AME.

Mais je veux vous rassurer, Monsieur le Président, il ne s’agit pas d’un cadeau empoisonné. La ZAC ARBORIA, sans parler des nombreux emplois qu’elle a contribué à créer, apporte à l’Agglomération environ un million d’euros de produits fiscaux, sans qu’elle n’ait à les reverser aux communes fondatrices par le biais de l’attribution de compensation.
En termes de bilan, à la fin de la commercialisation des terrains, s’ils sont cédés au prix que nous avons toujours pratiqué, ARBORIA aura apporté 3 millions d’euros à l’Agglomération sans qu’elle n’ait eu besoin d’investir un seul centime. Je tiens à te remercier, cher Jean-Pierre pour l’aide que l’Agglomération a apporté en prêtant du personnel au syndicat évitant ainsi de nouvelles charges financières. Et puis également un grand merci à tout ce personnel qui s’est impliqué, avec brio, et ténacité pour la réussite de ce beau projet.

N’est-ce pas une bonne année qui s’annonce ?
Ce n’est pas un hasard si nous sommes aujourd’hui vendredi 13.
Alors bonne année à tous.

Départ en retraite de Marie Christine

LA RETRAITE POUR MARIE CHISTINE

Après 42 années passées au secrétariat de la mairie de Pannes, Marie Christine PREVOST vient de prendre officiellement sa retraite au 1er juin dernier.

C’est une longue carrière pour Marie Christine qui est entrée à la commune comme auxiliaire à l’âge de 18 ans en tant qu’agent de bureau dactylographe (l’informatique n’existait pas à cette époque !).

Le premier maire qui l’a engagée est Monsieur Gabriel HOUY. C’est ensuite Emile CHALOPIN qui la titularise en 1988 dans le cadre des agents administratifs territoriaux.

En 42 années, elle a connu 7 municipalités et 4 maires. Ses tâches étaient diverses comme l’état civil, le CCAS, le remembrement agricole, le bulletin municipal, l’urbanisme, la gestion du cimetière. Elle connaissait parfaitement les rouages de l’organisation des multiples élections qu’elle a préparée de nombreuses fois.

Il faut également savoir que Marie Christine a été, à l’origine du jumelage avec la commune homonyme de Pannes en Meurthe et Moselle, suite à une erreur de courrier.

En effet, en 1990, Marie Christine , reçoit à la mairie une lettre (un acte notarié) qui était en fait destiné à la commune de Pannes dans le 54 (Meurthe et Moselle).

L’idée d’un rapprochement a fait son chemin et c’est en 1993 que le protocole de jumelage était signé entre Dominique LAURENT, maire de Pannes 45 et Guy MACHINET, maire de Pannes 54 (décédé en 1999).

Le 26 octobre 2013, les deux communes ont fêté à Pannes 45 les 20 ans du comité de jumelage.

Une sympathique réunion a eu lieu le samedi 29 juin au centre de loisirs pour fêter sa carrière. Une centaine de participants étaient présents pour lui témoigner leur amitié (élus, membres du personnel actuel ou anciens).

Le Maire Dominique LAURENT a retracé la carrière de Marie Christine en indiquant qu’elle avait une parfaite connaissance de la commune et en la remerciant pour sa franchise qui pour lui est une qualité essentielle qui a permis de résoudre de nombreux problèmes.

De nombreux cadeaux lui ont ensuite été offerts par ses collègues, ses amis et les élus.

Nous lui souhaitons une très belle retraite bien méritée et nous la remercions pour le travail accomplit pendant ces 42 années au service du public.

Inauguration du Centre de Loisirs JOELE KINIUK

Vendredi 10 juin a eut lieu l’inauguration officielle du Centre de Loisirs de Pannes.

Le Maire, Dominique LAURENT a rappelé que c’est Joële KINIUK, adjointe élue en 1989 qui a été à l’origine du premier projet d’ouverture d’un centre de loisirs sur notre commune. Il y avait en effet, à l’époque un manque important. Le travail acharné de Joële a permit d’ouvrir le premier centre de loisirs dès juillet 1991. Il permettait d’accueillir une centaine d’enfants dans les locaux de l’école Georges Braibant avant d’être transféré à la salle polyvalente.

Le maire a précisé que « ce n’est pas aujourd’hui 10 juin 2016 que nous l’aurions inauguré, mais probablement il y a une dizaine d’années si Joële ne nous avait pas quittés le 7 mars 2000. J’espère que nous avons réalisé ce qu’elle aurait souhaité pour nos enfants, un complexe polyvalent permettant de répondre à de nombreux besoins, une salle de sports accessible aux enfants de l’école Georges Braibant, également utilisée par le centre de loisirs puis par le tennis club le soir ; de plus le relais assistance maternelles en bénéficie sur d’autres créneaux horaires, et bientôt des salles pourront être mises à la disposition d’associations, notamment pour l’ouverture d’un club informatique plus particulièrement pour nos aînés.

Le centre de loisirs actuel est ouvert en juillet et en août ainsi que pendant les vacances scolaires sauf celle de Noël et bien évidemment pendant les périodes scolaires le mercredi après midi. 50 enfants sont présents chaque semaine. Et plus d’une centaine pendant les mois d’été »

Pour assurer l’activité, 7 emplois ont été créés ainsi que 13 emplois saisonniers pendant les vacances.

L’inauguration a eu lieu en présence des élus, de l’architecte et des entrepreneurs qui ont réussi une très belle construction fonctionnelle et adaptée.

Fanny, la petite fille de Joële était présente à cette inauguration. C’est elle qui a dévoilé la plaque CENTRE DE LOIRS JOELE KINIUK.

Salon du mariage 2016

Les 9 et 10 janvier, la salle polyvalente de Pannes a accueilli le salon du mariage.

Le mauvais temps n’a pas incité les visiteurs à se déplacer en nombre ; toutefois la fréquentation a permis aux professionnels présents de prendre de nombreux contacts avec des futurs mariés très intéressés par les stands qui offraient tous les ingrédients nécessaires à un mariage réussi (bijoux, réception, photos, coiffure et maquillage, traiteur, animations...).

Les défilés de robes et costumes de mariés ont été très appréciés par le public. L’animation était assurée par PHILIPPE ANIMATIONS.

Cliquer sur la première image pour agrandir les photos et faire défiler le diaporama.

Forum des Associations Pannoises

Le troisième forum des associations pannoises s’est tenu le samedi 12 septembre 2015.

C’est le Centre de loisirs Joëlle KINIUK qui avait été choisi cette année pour acueillir cette manifestation dans la salle de sports.

25 associations sportives et culturelles étaient présentes pour cette journée afin de faire découvrir au public leurs activités.

Le forum a été inauguré par le maire, Dominique LAURENT entouré des conseillers municipaux. Chaque stand a été visité et chacune des associations a pu présenter son domaine d’activités.

Tout au long de la journée, les visiteurs ont pu se renseigner et s’inscrire pour pratiquer leurs loisirs préférés.

L’initiative de ce forum revient à la commission Sports Loisirs Culture aidée par les services techniques de la ville.

Un ancien combattant mis à l’honneur

Le 8 mai 2015, Roger CORBEAU, ancien combattant de la 2ème guerre mondiale a été honoré à Pannes....

ROGER CORBEAU MIS A L’HONNEUR

Après la cérémonie, les ACPG-CATM ont attribué la médaille du mérite fédéral à Roger CORBEAU, ancien militaire. C’est le maire, Dominique LAURENT qui lui a remis cette médaille.

Roger CORBEAU est né le 10 novembre 1918, la veille de l’armistice mettant fin à la Première Guerre Mondiale. Il a été incorporé dans l’armée française en 1938 au 27ème Régiment d’Infanterie à Dijon.

Il a été combattant lors de la Seconde Guerre Mondiale qui a débuté le 2 septembre 1939. Il est fait prisonnier par l’armée allemande le 23 mai1940 à Lille.

Il est transféré en Allemagne en faisant 40 km à pied par jour, sous escorte vers le stalag 18A à Wolfsberg près de Graz en Autriche et porte l’habit de prisonnier avec le matricule 54842. Jusqu’en 1941, il doit travailler durement à la construction de la route reliant Berlin à Vienne.

Ensuite, il est sélectionné pour travailler dans une ferme à Clenjirem en Autriche. Il faut savoir que les prisonniers étaient employés pour les travaux agricoles car la plupart des hommes allemands valides avaient été envoyés sur les différents fronts des opérations armées.

Roger CORBEAU a été libéré par les Américains en juin 1945 et a pu ensuite rentrer en France. Il a travaillé de nombreuses années à l’usine Hutchinson avant de prendre une retraite méritée.

Nous le félicitons pour cette distinction.

Commémoration du 8 mai 1945...70 ans après

COMMEMORATION DU 8 MAI

Le 8 mai 1945 marque la fin de la Seconde Guerre Mondiale en Europe. Ce jour-là, à 23h16, dans une villa de Karlshorst, où se situait le quartier général du maréchal russe Georgi Joukov, dans la banlieue Est de Berlin, l’acte de capitulation de l’Allemagne nazie est signé. C’est le maréchal allemand Wilhelm Keitel qui signe cet acte de capitulation en présence des représentants de l’URSS, de la Grande Bretagne, de la France et des Etats Unis.

Toutefois, la Seconde Guerre Mondiale ne prendra fin qu’avec la capitulation officielle du Japon signée le 2 Septembre 1945 sur le pont du cuirassé USS MISSOURI dans la baie de Tokyo.

Le second conflit mondial prenait fin après avoir enflammé l’Europe, l’Afrique du Nord, l’Asie et l’Océanie faisant près de 60 millions de morts civils et militaires.

Ce 70ème anniversaire a été célébré à Pannes sur la place de l’Eglise en présence du Maire, des élus, des représentants des Anciens Combattants devant le Momument aux Morts.

Saluons la participation, lors de cette commémoration, de la chorale de l’Association Musicale de Pannes qui a offert une prestation remarquée par l’ensemble des participants.

Miss Montargis 2015 - 2016 est Pannoise

UNE PANNOISE, JULIA FORD ELUE MISS MONTARGIS

Samedi 11 avril, le comité Miss Montargis a élu Miss Montargis.

12 jeunes filles concouraient lors du show présenté par le comité. Le comité Miss Montargis œuvre depuis 15 ans. Il est présidé par Madame Chantal Simon, présidente, aidée par plusieurs bénévoles.

Leur but est d’offrir un beau spectacle en élisant à la fin de celui-ci un trio de demoiselles qui portent les couleurs de Montargis et de son agglomération, dans les cérémonies officielles et aussi dans les villes jumelles.

Un jury composé de 12 personnes a désigné à la fin du show Miss Montargis et ses deux dauphines.

Julia FORD, habitante de Pannes a remporté le titre convoité. Ses deux dauphines sont Mélissa MARTIN et Inès BELHAMID. (voir les photos).

Julia FORD vient d’avoir 17 ans. Elle est élève en 1ère S et se destine à des études de médecine. Dans son temps libre, Julia pratique la danse et le théâtre.
Elle se produira le 18 juillet prochain sur la scène du Tivoli à Montargis.

Nous souhaitons à Julia et à ses dauphines une année riche en évènements et plein de bonheur en représentant le Montargois.

Pannes en images

> Toute la photothèque +
© Ville de Pannes - Développement Atmedia Communication